Un conseil? 02 47 277 714

SOMMAIRE "GUIDE TECHNIQUE"






Absence d’information sur l’état de charge des batteries



Une batterie est un réservoir d’énergie et vous devez savoir combien elle en contient. Pourtant, de nombreux parcs de batteries ne disposent pas d'un dispositif pour indiquer précisément l'état de charge, i.e. le niveau d''énergie stockée. C’est comme si vous conduisiez une voiture sans gauge d’essence …

Beaucoup d’utilisateurs se fient à des mesures de tension pour estimer l’état de charge d’une batterie alors que cette mesure peut être trompeuse. C’est le cas par exemple avec une batterie sulfatée qui après la charge peut présenter une tension élevée alors que sa capacité effective peut être très limitée.
L’estimation de l’état de charge sera plus précise si la batterie est laissée au repos quelque temps (24 h après une charge, une heure après une décharge) avant la mesure de la tension.

Pour obtenir des estimations plus précises, nous vous conseillons d’utiliser un contrôleur de batterie est à votre disposition sur toute la France.. Ces appareils mesurent les ampères-heures accumulés et consommés et affichent l'état de charge du parc de batteries. Ils proposent également d'autres données qui peuvent être utiles pour l'entretien et le dépannage (Ah accumulés sur une période, Ah consommés, courant de charge…).
Lors de son installation, votre contrôleur de batterie doit être paramétré correctement en fonction de votre système (capacité des batteries, rendement de charge).

Si vous possédez des batteries liquides, l’utilisation d’un hydromètre ou pèse acide vous permettra d’obtenir des mesures très précises de l’état de charge. La relation entre température de la batterie, densité de l’acide et état de charge s’obtient au moyen d’abaques.
La mesure avec un pèse acide est ponctuelle alors qu’un contrôleur de batterie permet de piloter en continu l’ensemble de votre système en fonction de l’état de charge et non plus en fonction de la tension (ex : déconnection et reconnexion du convertisseur, pilotage d’un groupe électrogène…).



SOMMAIRE "GUIDE TECHNIQUE"