Un conseil? 02 47 277 714

SOMMAIRE "GUIDE TECHNIQUE"






Des batteries insuffisamment chargées



Le plus sûr moyen d'abîmer les batteries en moins d'un an ou deux, c'est de les maintenir sous un faible niveau de charge pendant des périodes prolongées. Les sulfates de plomb vont se cristalliser dans la batterie en couvrant les plaques et ils deviendront définitivement "inertes". Cette réaction est connue sous le nom de sulfatation. Dans l'absolu, les batteries Plomb doivent recevoir une charge complète une fois par semaine pour avoir une bonne durée de vie, et le faire plus fréquemment est encore meilleur.
Utilisez votre dispositif de contrôle pour savoir quand la charge est complète. Si vous n'avez pas d’ampère/heure mètre, surveillez la tension maximale à atteindre ainsi que le courant de charge. Quand la tension max est atteinte et que le courant de charge est faible (2 à 3 % de la capacité de la batterie), cela signifie que les batteries ne sont plus en mesure d'accepter beaucoup plus d'énergie, et accepteront seulement une charge de finition.

En hiver, beaucoup d’utilisateurs font fonctionner leur groupe électrogène pendant une heure par jour, juste assez pour relever la tension des batteries et éviter la panne électrique. Les batteries ne sont alors jamais 100 % chargées. Il est préférable de mettre en marche le groupe pendant dix heures, une fois par semaine, ou bien le temps nécessaire pour charger complètement les batteries au lieu de faire des charges partielles plus fréquemment.
Si cela prend une journée entière pour charger à partir d’un groupe électrogène, faites-le!

Afin de réduire la consommation d’essence ainsi que leur usure, les groupes électrogènes sont généralement coupés alors que les batteries sont chargées à 85 %. Afin de prolonger la durée de vie des batteries, assurez vous alors que vos panneaux solaires ou votre éolienne peuvent compléter la charge. Une bonne pratique consiste à faire la charge partielle avec le groupe pendant des jours ensoleillées et/ou venteux.

Les batteries liquides doivent être égalisées au moins une fois par mois. La charge d’égalisation consiste à poursuivre la charge avec un courant égal à 3 à 5 % de la capacité Ah sous une tension élevée (15V à 17 V pour une batterie 12V). Cette charge d’égalisation permet d’équilibrer les tensions des accumulateurs qui composent les batteries, celles-ci ayant tendance à diverger au cours des cycles charge / décharge. L’égalisation permet aussi d’homogénéiser la concentration de l’électrolyte et de prévenir sa stratification.
La fréquence des charges d’égalisation augmente avec :
- la dimension des batteries en particulier leur hauteur,
- la taille du parc de batteries, le nombre de batteries,
- la profondeur moyenne de décharge en cyclage.

Si vous avez des batteries liquides, assurez-vous que votre régulateur de charge PV ou que votre chargeur permettent de réaliser des charges d’égalisation.



SOMMAIRE "GUIDE TECHNIQUE"